Couture, Décoration, DIY

Flashback

Parfois, il est préférable de revenir en arrière…

Il y a un peu plus d’un mois, j’ai repéré sur Leboncoin un “fauteuil blanc confortable”. Bien que le confort soit important, ce n’est évidemment pas ça qui a retenu mon attention, mais bien ses jolies courbes qui n’étaient pas sans rappeler celles du joli scandinave qui trône dans notre chambre. Ni une ni deux donc, faisant abstraction des 200km qui nous séparaient, j’ai décidé de l’adopter.

Comme vous pouvez le constater… il était bien blanc (et marron) !! Ceci n’étant pas acceptable, j’ai décidé de faire ce qu’il fallait pour lui redonner son allure d’origine. En me calant sur le mien, j’ai donc entrepris de le poncer intégralement pour le revernir dans une teinte qui pourrait se marier à un tissu gris chiné.

Evidemment, il faut toujours composer avec ce que l’on découvre sous la vilaine peinture. En l’occurence le bois était très foncé et il était difficile voire impossible d’en tirer quelque chose d’uniforme. J’ai donc dû opter pour une teinte plus foncée que ce que j’avais en tête, un vernis chêne foncé à bon pouvoir couvrant qui s’est finalement avéré parfait !

Pour le tissu, je voulais un gris chiné. J’ai trouvé mon bonheur chez Tissus Myrtille. Il est lumineux et s’entend très bien avec le chêne foncé.

Je n’irai pas plus loin dans le blabla, il m’a demandé beaucoup d’heure de travail et quelques crampes à cause du ponçage mais je suis très contente de voir que le retour en arrière lui va plutôt bien.

Article précédent Article suivant

Vous aimerez sûrement :